La taille de l’arbre truffier

Classé dans : Conseils Techniques | 20
La technique de taille des arbres truffiers par Roger Ribes

 

taillejeune
Il vaut mieux commencer à former l’arbre jeune …..

 

La taille de l’arbre truffier est à mon sens indispensable. D’une part, elle favorise le développement de nouvelles racines. Le renouvellement racinaire de l’arbre permet d’avoir toujours de jeunes et nombreuses racines proche de l’arbre qui vont être colonisées à leur tour par les mycorhizes grâce au mycélium présent dans la terre. De ce fait, la production de truffes se fera logiquement assez près de l’arbre.
Il s’avère également que cette taille, qui doit intervenir au printemps sur les jeunes pousses d’au moins 5 cm, crée un stress pour l’arbre, que l’on peut comparer à une agression (comme une averse de grêle de printemps) et l’arbre répond par la production de tanin. Ce tanin constitue un élément important dans les échanges symbiotiques qu’entretiennent les mycorhizes avec l’arbre.

D’autre part, quand les arbres ne sont pas taillés, il y a un risque de fermeture du milieu à cause d’une densité de feuillage trop important sur la plantation. Un arbre qui n’a jamais été taillé grandit et grossit plus vite qu’un arbre que l’on « freine » sérieusement chaque année.

 

Au second plan, un arbre qui n'a jamais été taillé, le tronc est bien plus gros que celui de l'arbre au premier plan, du même âge mais taillé chaque année.
Au second plan, un arbre qui n’a jamais été taillé, le tronc est bien plus gros que celui de l’arbre au premier plan, du même âge mais taillé chaque année.

Sur la photo ci-dessus, nous avons au deuxième plan notre arbre témoin, un chêne vert qui n’a jamais été taille. Il a le même âge que les autres (7 ans) et on peut facilement imaginer à quoi ressemblerait la plantation aujourd’hui si tous les arbres avaient cette taille.
« Je taille maintenant fin juin, par vielle lune, ce qui ralenti la repousse des branches. Il y a des adeptes de la taille du mois d’août. Comme je suis ouvert à toutes les possibilités, j’ai voulu l’expérimenter également. Le constat que j’ai fait, est qu’il y a beaucoup plus de travail de taille l’année d’après car un arbre taillé au mois d’août n’a pas besoin de refaire ses jeunes pousses comme l’arbre au printemps et a donc tout son temps pour mieux grandir. Une expérience que je ne renouvellerai pas. »

 

Un autre avantage de la taille est la réduction de la surface foliaire de l’arbre et par conséquence la réduction de l’évapotranspiration de l’arbre. De cette manière, l’arbre pompe moins l’humidité au sol et c’est justement cette humidité qui est indispensable à la truffe. Les feuillages caducs (noisetier, chêne chevelu et pubescent) évacuent encore plus d’humidité, il est donc à mon avis encore plus important de maîtriser l’envergure de ces arbres.

Afin de bien former l’arbre, il est important de le diriger sur son axe vertical dès son plus jeune âge. Il faut choisir la pousse qui fera l’axe vertical de l’arbre et pincer toutes les autres pousses, ceci à partir de la 2ème année de plantation.Ensuite revenir chaque année sur la coupe de l’année d’avant et arrêter l’arbre à une hauteur d’env. 1,80 m. De ce fait, il ne faut pas trop dégager la base du tronc, il faut juste laisser la place pour que le chien puisse passer dessous. Sinon, il n’y aurait plus assez de feuillage pour l’arbre, vu sa petite hauteur et la taille serré des branches latérales. D’autre part, en tout cas chez nous où il y a beaucoup de soleil et du vent, ces branches basses permettent de faire un léger ombrage et éviter un réchauffement trop important du sol au pied de l’arbre.

 

taille2

taille3
La modification de la taille est possible sur un arbre déjà grand mais il est plus facile de préparer la taille quand l’arbre est plus jeune (voir la photo en début d’article)

Changement de cap en 2009 :
Suite à plusieurs années de sécheresse, nous constatons que le brûle reste trop exposé au soleil et à la chaleur. Lors d’une de nos visites en Charente, nous avons constaté que, au pied d’un arbre avec une branche basse latérale plus longue que les autres, en exposition ensoleillée, les truffes se développaient « en cordon » sous cette branche qui, d’une part faisait de l’ombre et d’autre part faisait ruisseler l’eau à cet endroit précis. Nous voyons ici l’importance des branches basses latérales. De ce fait, nous nous sommes dit qu’il fallait donner à l’arbre une forme de sapin, plutôt qu’une forme cylindrique. En mettant ceci en pratique sur notre plantation, nous avons rencontré la difficulté de tailler à 1,80 m avec des branches latérales longues (difficultés d’accès au sommet). Nous avons donc étêté les arbres plus bas, à env. 1,30 m de hauteur, ce qui donne une forme de buisson (voir photos ci-contre). Cette taille se pratique maintenant également en Charente et dans le Tarn.

 

 

 

20 Responses

  1. BALAT

    BONJOUR,
    la taille pratiquée en juin consiste à tailler tous les nouveaux rameaux à conbien de feuilles ?attendez-vous que le rameau ait un certain nombre de feuilles? comment pratiquez-vous sur le chene vert?

    • nina_wollner

      Bonjour,
      Je vous conseille de tailler toutes les branches qui montent à partir des branches latérales. Vous laisserez les branches latérales partir sur le côté afin d’avoir un peu d’ombre au sol en été. En supprimant les branches qui montent, vous laissez quand même passer assez de lumière.

  2. Claire

    Bonjour,
    j’ai planté un noisetier truffier dans mon jardin, il y a deux ans.
    Il a une belle allure et je souhaite commencer à le tailler, quelle serait la meilleur période ?
    je suis entre Lyon et Valence, la terre de mon jardin est plutôt argileuse.
    merci

    • nina_wollner

      Bonjour,
      La meilleure période, comme il est encore jeune, sera en mars, après les gelées.

  3. Fay Bruno

    Bonjour à tous !
    J’ai planté des noisetiers truffiers en 1992, ils ont poussés 4ans avant de produire des noisettes en quantité pendant 4 années ensuite la production était ridicule pour des noisetiers à fruits. je ne les ai jamais taillés sauf les rejets du pied .IL font 4,50m de haut plantés tous les 4m des pommiers à cidre les bordent à 4,50m, les rangs font 150m de longueur
    Je pense tailler sévèrement les noisetiers cette année (un chien truffier est venu en 2007 et n’a rien trouvé d’après son maitre )
    Que pouvez-vous me conseiller de faire affin de produire de la truffe ?
    Merci à tous

    • nina_wollner

      Bonjour, à mon avis ces arbres ne produiront pas de truffes 25 après la plantation alors qu’ils n’ont jamais rien produit. Vous n’avez rien à perdre en essayant une taille sévère en vielle lune de juin/juillet (sauf votre effort). Mon conseil serait de refaire une plantation, non pas parce que je suis pépiniériste et pour vous vendre des plants, mais juste pour repartir avec des bons plants.

    • jb vigier

      il faut savoir la nature de ton terrain deja pour commence?

  4. jb vigier

    ensuite si tu as un terrain favorable mycorise ta terre au pied de vos noisettier es taille sévèrement toute la surface aerienne des noisettier

  5. Isa Taulan

    Bonjour,
    J’ai planté un chêne truffier il y a 4 ans maintenant.
    Je vous remercie pour vos conseils de taille que je vais effectuer. Puis-je commencer ma 1ère taille en février? Nous habitons dans le Gard. Doit-on panser les branches coupées?
    Vous avez parlé de terrain mycorise. Comment peut-on le reconnaître? Nous avons trouvé des morilles dans un coin du jardin, puis-je le reconnaître à cela? Merci

  6. ITaulan

    Bonjour,
    J’ai planté un chêne truffier il y a 4 ans maintenant.
    Je vous remercie pour vos conseils de taille que je vais effectuer. Puis-je commencer ma 1ère taille en février? Nous habitons dans le Gard. Doit-on panser les branches coupées?
    Vous avez-vous parlé de terrain mycorise. Comment peut-on le reconnaître? Nous avons trouvé des morilles dans un coin du jardin, puis-je le reconnaître à cela? Merci

  7. ITaulan

    J’ai oublié de vous demander : lorsque vous parlez de taille latérale, c’est de la longueur des branches, dans ce cas à combien environ dois-je teiller? Dois-je couper les tiges qui montent comme pour les fruitiers afin de laisser la lumière et le soleil passer?
    Enfin, doit-on mettre du fumier (de moutons…)? Merci

    • nina_wollner

      Bonjour,
      Désolée pour ma réponse tardive, je n’ai pas reçu de notification de commentaire. Pour les questions, il vaut mieux m’envoyer un mail. Vous pouvez tailler en février si l’arbre est encore petit (moins de 2 m). Vous pouvez laisser les branches latérales afin de faire de l’ombre au pied de l’arbre, juste couper les tiges qui montent. Pas de fumier de mouton, seulement des fientes de volailles en petite quantité si nécessaire.
      Pour le terrain mycorhizé, je ne comprends pas votre question. Il y a des terrains où il y a déjà des spores de truffes mais ça ne se voit pas comme ça. Les morilles n’indiquent pas la présence de spores de truffes.
      Espérant avoir répondu à vos questions et restant à votre disposition,
      Cordialement, Nina Wollner

  8. Loic

    Bonjour avez-vous un guide pratique pour la taille des des chênes à partir de 4 ans de plantation ? Mes arbres arrivent de votre production.
    Merci

  9. Cèdre

    Bonjour Pour informations j’ai planté 5chaines vert truffier au moins de février esque c’était le bon moment pour les plantes ? Je voulais pour ma part depuis longtemps an plantes et c’est fait maintenant pour la taille comment faudrait que je procédé peut-être pas pour cette année il sont jeune mer par contre il monte an flèche sur le tuteur c normal ?et pour la taille l’année prochaine ?

  10. charles verdier

    bonjour j aimerai avoir des conseils j ai planté des chènes de chez robin (30)y a 5ans,31plants de chez sarl terroir goumand a millau (5ans),15plants de chez ayme grignan y a 3 ans,31 plants a truffes de france y a 5 ans ,plus des plants achetés a regis vieux ,en tout 140plants (chènes verts noisetiers ,chènes pubescents).le technicien de chez robin ne veut pas venir sur le terrain ,j ai un peu de bruler j ai degagé le bas de certains couper a 2m ;faut il les rabattrent a moins de 2m car le bruller est plus sur les arbres petit et faible ,ca implique de couper des grosses branches,peut on tailler en septembre ou au printemps ? merci car je ne sait pas si j abandonne car j ai mis de l argent et du travail pour rien,charles verdier

    • nina_wollner

      Bonjour,

      Il est toujours délicat de tailler sévèrement un arbre qui n’a pas été taillé régulièrement mais dans votre cas, ils ne sont pas très vieux ou gros. Je pense que vous pouvez les rabattre à 1m60 – 1m80 fin juin – début juillet, vielle lune. Je vous souhaite bonne continuation et de la patience, la trufficulture ne va pas très vite, 5 ans, c’est encore tôt.

  11. giai michel

    bonjour j ai des arbres de 16 ans jamais tailles comment faire pour les tailler merci

    • nina_wollner

      Bonjour,
      Il est toujours un peu délicat d’intervenir brusquement sur des arbres qui n’ont jamais été taillés. Je vous conseille de commencer par les étêter afin de réduire leur hauteur, ceci en vielle lune fin juin ou début juillet. L’année suivante, vous pouvez intervenir sur les branches latérales. Afin d’avoir des conseils plus personnalisés, je vous invite à m’envoyer par mail des photos de vos vos arbres car il est difficile de se prononcer à l’aveugle.

  12. Luc cabrerizo

    Bonjour
    Quand vous parlez de vieille lune s’agit-il de la forme de la lune ou de la lune descendante dans le ciel. Merci

    • nina_wollner

      La forme de la lune, celle qui vient après la plaine lune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *